Publié par Laisser un commentaire

Julien Laporte, peintre perpignanais

– PORTRAIT –

JULIEN LAPORTE

LA MEDITERRANEE SUR UNE TOILE

Un tout premier portrait. Un premier portrait né de l’envie de lier mon travail à celui de personnalités qui m’inspirent, ici, localement, et faire une place toute particulière à ces talents du bord de la Méditerranée, à ces rencontres. L’idée ? Une nouvelle collection, un portrait.

Et quel univers pouvait mieux correspondre à cette collection ensoleillée, colorée et toute en courbes que celui de Julien ? Aucun. Parce qu’un tableau de Julien c’est comme un printemps, la promesse de l’été qui revient, une sieste sous un pin, une balade dans un paysage tout droit sorti de l’imaginaire. Des inspirations fauvistes, des couleurs fortes et en même temps un décor tout doux.

Quand j’ai rencontré Julien en mai 2021, il avait accepté de me glisser quelques mots sur son parcours, de ses débuts en dessin à Perpignan à ses deux dernières années aux Beaux Arts de Paris, consacrées uniquement à la peinture, qui l’ont conduit à abandonner son projet initial d’illustrer des bandes dessinées.

Après ces cinq années parisiennes, il revient dans son Sud natal, au plus proche de sa famille et de son Espagne chérie, où il installe son atelier.

un tableau de Julien c’est comme un printemps, la promesse de l’été qui revient, une sieste sous un pin.

Une pièce nichée au dessus d’une place perpignanaise vibrante, le soleil qui traverse, de la couleur sur les murs, évidemment, l’odeur d’une cigarette, deux pinceaux, une palette mais « des couleurs qui ne sont pas les bonnes », de la musique espagnole, des grands formats, et des moyens, et des petits. Des “en cours”, « ça fait deux fois que je le refais, mais je vais encore changer je crois », quelques dessins aux pastels gras aussi, un jambon, un rire franc, un petit verre, un arbre bleu.

Voilà quelques images qui pourront vous donner un bon aperçu de cet endroit, aussi solaire et chaleureux que celui qui l’a investi, et qui, je l’espère, vous donneront envie d’aller découvrir de plus près le travail de Julien Laporte. Quoi qu’il en soit, vous entendrez parler de lui !

Merci à Julien pour sa patience,

Et à vous de nous avoir suivi.

Publié par Un commentaire

Une maison qui fait du bien

FANNY, BASTIEN, LOUIS ET GALA

UNE MAISON QUI FAIT DU BIEN

Pour ce premier portrait de maison, direction un petit village du Sud, près de la méditerranée et des montagnes catalanes. Derrière les grilles vert anglais et l’accueil de Joy se dévoile la maison de maître de Fanny, Bastien et leurs deux enfants, Louis et Gala. Une maison pensée comme un écrin pour mettre en lumière chaque objet qui y trouverait sa place, une maison avec juste l’essentiel, mais un essentiel méticuleusement choisi, chiné, construit.

Des travaux de rénovation et de très belles idées plus tard, ils nous ouvrent les portes pour un visite inspirante.

Cruche DIVERSE - Sélection Vintage

Fanny et Bastien sont tout deux ostéopathes, et tellement d’autres choses encore. Toujours à la recherche de nouveaux projets, de nouvelles idées, de nouveaux terrains de jeu. Cette maison, ils l’ont pensée à deux, avec beaucoup d’audace, il y a quelques années et continue encore à la faire évoluer pour qu’elle s’adapte toujours mieux à leur style de vie, à leurs passions. Des espaces pour les enfants, une salle de yoga pour Fanny, un atelier pour Bastien dans lequel naissent les meubles qu’il imagine.

A quoi ressemble votre “maison qui fait du bien” ?

“Une maison qui fait du bien c’est une maison vivante, vibrante, lumineuse. Un feu de cheminée, des enfants qui jouent. C’est aussi un espace de cuisine qui nous ressemble. Des objets artisanaux.

Une maison qui fait du bien c’est une maison dans laquelle nous avons toujours quelque chose à faire, à refaire.”

L’aménagement de votre maison est vraiment construit autour de la mise en valeur de l’objet, on sent que vous y attachez de l’importance. 

Si vous étiez un objet, lequel seriez-vous ?

“Un objet vivant, en bois, que l’on peut façonner, à partir duquel on peut créer. Avec le bois il n’y a aucune limite. Une graine devient un arbre, une planche, puis un objet.

“DESENCOMBRER SA MAISON C’EST ESSAYER D’ALLER A L’ESSENTIEL, DE VIVRE LE MOMENT PRESENT.”

Vous êtes adeptes du peu mais beau. Des astuces pour désencombrer sa maison ?

“Désencombrer sa maison, c’est essayer d’aller à l’essentiel, de vivre le moment présent. Donner des choses du quotidien, des vêtements, des jouets, des outils.

Et puis ça fait du bien de faire du bien. On se sent encore mieux quand ce que l’on donne est beau et utile pour d’autres, on se sent plus léger aussi.

Pour faire le tri, on suit cette règle simple : si un vêtement n’a pas été porté ou un objet utilisé depuis un an, c’est le moment de le donner. Nous déposons notre trop plein deux fois par mois chez Emmaüs.”

Une belle occasion de faire plaisir et de participer à donner une nouvelle vie à tout ce que nous avons un jour aimé, à modifier notre façon de “consommer” la maison, ce qui est au coeur de nos engagements chez Diverse. Apprécier encore plus ce qu’il reste, chérir le beau, se laisser inspirer. 

Après cette maison, Fanny et Bastien rêvent encore de nouveaux horizons, de nouvelles étapes. Ils s’en sépareront peut-être bientôt mais emporterons sans aucun doute avec eux leur sensibilité pour la forme et pour la vie simple, mais toujours belle.

Merci pour cette visite,

Et à vous de nous avoir suivi.